Enjeux de féminisation, de mixité et d’égalité professionnelle
dans la filière maritime

Contexte :

La filière maritime française est en croissance. De nombreux métiers dans la filière maritime sont en tension et culturellement peu exercés par des femmes.
L’une des solutions pour pallier le manque de « main d’œuvre » dans ces métiers est donc d’encourager les femmes à postuler pour y exercer, et à valoriser toutes celles qui sont en poste.

Cependant, des inégalités entre hommes et femmes subsistent dans certains métiers, ce qui n’encourage pas les femmes à les exercer. Parfois, ce sont simplement les femmes qui se mettent des freins en pensant par exemple que certains métiers qui pourraient leur plaire ne sont pas pour elles. Il parait donc nécessaire de supprimer rapidement ces inégalités et changer l’image qu’ont les femmes de certains métiers.

Ainsi, afin de favoriser la féminisation des métiers de la filière maritime et de contrer les obstacles, le CMF s’est mobilisé dès 2013 en créant un groupe « synergie » de réflexion et de travail dédié appelé « Cap sur l’égalité professionnelle Femmes-Hommes » afin de mettre en place des actions concrètes.

Les actions du CMF :

Le CMF mène trois actions principales :

1. L’Observatoire « Cap sur l’égalité professionnelle »

L’Observatoire « Cap sur l’égalité professionnelle » a été créé en 2015 pour mesurer le nombre et l’évolution de la place des femmes dans la filière maritime en France, et analyser les pratiques en matière de mixité et d’égalité professionnelle au sein de la filière maritime. Cet Observatoire, au travers d’enquêtes auprès des acteurs publics et privés de la filière maritime est réalisé par le CMF avec le bureau d’études Odyssée Développement.

L’enquête 2021, constituant la 3ème édition de l’Observatoire a permis de regrouper les réponses de 44 entreprises de la filière maritime, et de faire ressortir les chiffres* suivants :

  • 44 entreprises emploient 74 022 personnes dont 15 830 femmes, soit 21,4 % des effectifs
  • Pour les entreprises répondantes, les femmes représentent en moyenne 10 % des emplois navigants et 24 % des emplois sédentaires
  • À titre de comparaison au niveau national, toutes CSP confondues, le taux de féminisation est de 48,6 % en 2020, à titre de comparaison : agriculture (25 %), chef d’entreprise (31%)

*Les résultats chiffrés présentés donnent des tendances qualitatives, mais ne sont pas statistiquement représentatifs de l’économie maritime française.

Le CMF encourage vivement toutes les entreprises de la filière maritime à rejoindre l’Observatoire afin d’avoir les données les plus représentatives possibles.
Merci de nous contacter si vous souhaitez faire participer votre entreprise à l’adresse suivante : contact@cluster-maritime.fr

2. La diffusion de bonnes pratiques pour l’égalité professionnelle hommes-femmes :

De cet Observatoire ont été réalisées, en 2019, 8 fiches bonnes pratiques sur les sujets suivants :

  • Rémunération,
  • Recrutement,
  • Promotion,
  • Gestion de carrière,
  • Formation,
  • Conciliation,
  • Vie pro / privée,
  • Conditions de travail,
  • Communication.
fiches-thématiques

Ces fiches ont pour objectif de sensibiliser tous les dirigeants et leurs équipes à ces enjeux, et de les inciter à adopter ces bonnes pratiques dans leur propre entreprise ou établissement.

Ces fiches ont également été traduites en anglais et en espagnol et diffusées au sein du comité technique de coopération de l’Organisme Maritime International par l’Ambassadrice représentante permanente de la France à l’OMI.
Cette action du CMF est menée en partenariat avec WISTA France, et le soutien de WISTA International qui contribue activement à la féminisation de la filière maritime dans 54 pays. Ces actions créent une dynamique positive et stimulante aussi bien auprès des employeurs que des femmes elles-mêmes.

3. La promotion des métiers de la mer auprès de jeunes filles / femmes avec Les Elles de l’Océan :

Créé en 2018, à l’occasion de la journée mondiale de l’Océan le 8 juin, « les Elles de l’Océan » est un événement annuel pour sensibiliser les jeunes filles aux métiers de la mer. Pour la 4ème édition en 2022, le CMF en partenariat avec l’association « Elles bougent » ont célébré les métiers de la mer au féminin, sous le haut patronage du Secrétariat d’Etat chargé de la Mer et du Ministère de l’Education Nationale et de la Jeunesse.

800x440px-300pdi

L’objectif de l’événement « Les Elles de l’Océan » est de valoriser la place des femmes dans le milieu maritime, de faire connaître les nombreux métiers de la mer aux jeunes filles (collégiennes, lycéennes et étudiantes) et  de sensibiliser aux enjeux et opportunités de la filière maritime.

Les 8, 9 et 10 juin dernier, 13 entreprises partenaires d’Elles bougent ou membres du Cluster Maritime Français se sont mobilisées pour organiser des événements et mettre en avant les métiers de la mer.

Durant ces 3 jours, plus de 300 jeunes filles ont ainsi pu découvrir ces métiers à travers 13 actions en France métropolitaine et territoires d’outre-mer !

Les entreprises partenaires ont ouvert leurs portes et ont proposé aux jeunes filles des activités autour des métiers maritime telles que :

  • La découverte des métiers autour de la construction et réparation navale mais aussi de la course au large ainsi que des échanges avec les ingénieures et les techniciennes sur leurs parcours et leurs métiers chez Barillec Marine et MerConcept
  • La découverte des métiers maritimes et rencontres avec les femmes ingénieures et techniciennes chez SHOM à Brest.
  • La découverte des métiers de la Marine Nationale et visite inoubliable du Porte Hélicoptère Mistral en Martinique
  • Les marraines des Chantiers de l’Atlantique ont accueillis les élèves du campus Cesi de Saint-Nazaire pour faire découvrir les différents métiers qu’elles exercent sur le site.