Actualité Maritime

L’Agence Européenne de Sécurité Maritime (EMSA) a attribué un nouveau contrat à CLS, filiale du CNES, et à son partenaire TEKEVER, pour la surveillance par drone des eaux européennes.

C’est au travers d’un contrat d’un maximum de 30M€ sur 4 ans, que l’EMSA prolonge un précédent contrat drones signé en 2018 en y ajoutant une capacité inédite de sauvetage. Les nouveaux drones de CLS, développés par TEKEVER, peuvent déployer des canots de sauvetage pouvant secourir jusqu’à 8 personnes. Le dispositif est également doté d’une Intelligence Artificielle qui calcule le meilleur moment de largage du canot pour s’approcher au plus près des naufragés.

L’EMSA facilite une collaboration accrue entre les pays européens en permettant le déploiement d’opérations régionales et, ce faisant, en améliorant l’efficacité de la surveillance des eaux européennes.

La collaboration entre le consortium constitué par CLS et TEKEVER (REACT), et l’EMSA, est déjà ancrée dans une histoire forte puisque le précédent contrat drones date de 2018. Totalisant pas moins de 1200 heures de vols au compteur et près de 250 missions sur 4 ans.

Ces vols ont établi l’utilité forte des drones pour la surveillance et la sécurité maritime des eaux européennes, la protection environnementale (détection des pollutions par hydrocarbures, identification potentielle des pollueurs, et soutien à la lutte contre les déversements illégaux), le contrôle des pêches, la lutte contre la pêche illégale et l’application de la loi maritime.

En savoir plus

CLS a également fait l’acquisition de la société Meteodyn et se positionne comme un partenaire clé de la transition écologique du secteur de l’énergie : https://www.cls.fr/presse/cls-fait-acquisition-de-la-societe-meteodyn/

Photo © CLS